bruno mader architecte  
   
  centre d'interprétation - cordemais, 2015 - 2018       retour sommaire  

client : communauté de communes estuaire et sillon
bruno mader architecte mandataire
die werft scénographes; phytolab paysagistes
coût: 7 M€ ht
surface: 1800 m² su
concours lauréat 2015 - phase chantier - livraison 2018

programme :
espaces d’exposition, scénographies immersives, salle de conférence, locaux pédagogiques et administratifs.


Inséré entre les étendues parallèles de l’eau et du fond végétal, le centre d’interprétation « terre d’estuaire » émerge du paysage. Décollée du terrain inondable, sa silhouette fragmentée s’étire à l’horizontale avant de s’élever en vigie vers l’estuaire. Les planches de peuplier qui recouvrent toutes ses faces renvoient aux constructions vernaculaires des zones humides.
L’architecture compose avec la logique du parcours scénographique, mettant en place une architecture-promenade composée de séquences contrastées. Elles multiplient les points de vue tout en offrant des temps de respiration en contact fort avec le paysage, proche et lointain.

crédits images : Air studio